L'évaluation externe

Une loi rénovant l'action sociale et médico-sociale

L’évaluation externe a été introduite par la loi n°2002-2 du 2 janvier 2002.

Portant sur les activités et la qualité des prestations des établissements e

t services visés à l’article L.312-1 du code de l’Action sociale et des familles (CASF),

l’évaluation externe porte de manière privilégiée sur la pertinence,

l’impact et la cohérence des actions déployées par les établissements

et services, au regard d’une part,

des missions imparties et d’autre part des besoins et attentes des populations aidées. 

Elle est menée par des auditeurs externes à l’établissement.

Démarche indépendante et objective elle aboutit à un rapport d’audit.

  

Nous vous proposons une démarche en 4 étapes.

Etape 1 : Une première rencontre de cadrage avec la direction, l’encadrement et la présidence le cas échéant nous permet d’évaluer avec l’établissement ou le service, les enjeux et le périmètre de l’évaluation externe au vu des résultats de l’évaluation interne, de son projet stratégique et de ses objectifs.

Etape 2 : Une étude des pratiques professionnelles et des méthodes d’organisation administrative, ainsi qu’une analyse des processus de la structure sont réalisés avec l’équipe et les parties prenantes sur la base d’un questionnement relatif aux exigences du cahier des charges et s’appuyant également sur les 15 objectifs fixés dans le décret 2007-975 du 15 mai 2007 

Etape 3 : Une observation des personnels sur le terrain est effectuée, ainsi qu’une réunion avec un groupe d’intervenants afin de confronter les processus mis en place par la structure et leur mise en pratique réelle. Les bénéficiaires, leur famille ainsi que des intervenants externes (médecins, infirmiers, kinésithérapeutes…) sont également interviewés afin d’évaluer leur satisfaction et la coordination entre les différentes interventions.

Etape 4 : Une synthèse de l’évaluation sous la forme d’un rapport d’évaluation intermédiaire est soumise à la structure assortie d’un plan d’action planifié et priorisé. Ces éléments sont commentés et argumentés

Le rapport d’évaluation final est transmis à l’établissement assorti du rapport de synthèse.

 

DEVIS sur demande

 

 

 

En tout état de cause, nous fondons notre action sur une concertation des acteurs, une vision partagée des remarques et préconisations en donnant une place centrale à l’usager dans l’établissement.

 

Evaluation Externe : Conseil et formations
EVAL_Conseil_formation.pdf
Document Adobe Acrobat 721.9 KB